Intervenants

• Les intervenants scolaires sont des acteurs de premier plan dans l'application du projet SEXTO. Leur action est déterminante.

Pour assurer le succès de l'application du protocole SEXTO, les intervenants doivent adopter une attitude bienveillante et poser des gestes clés.

Une intervention qui fait toute la différence!

bulle-interventions

La Bienveillance

La bienveillance constitue une posture professionnelle alliant gentillesse et fermeté, faite d’encouragement et de compréhension envers l’élève et favorisant les apprentissages.

Référence de Albert et de Frasson – Beaumont et coll. (2017), Chaire de recherche sur la sécurité et la violence en milieu éducatif, Université Laval

Le Projet SEXTO est une démarche permettant aux acteurs d’agir rapidement

L’expérience démontre que la gestion d’un cas de sextage en milieu scolaire nécessite des actions concertées par les intervenants. Il est essentiel d’intervenir rapidement et efficacement afin d’arrêter la propagation des images. L’objectif est de préserver l’intégrité physique et psychologique de la victime ainsi que des autres jeunes impliqués. Or, dès le dévoilement d’une situation de sextage en milieu scolaire, le protocole Projet SEXTO sera enclenché. Tous les acteurs seront mis à contribution afin d’aider rapidement la victime en limitant la propagation des images intimes et en mettant de l’avant une démarche bienveillante. Une trousse d’intervention Projet SEXTO sera utilisée afin que les actions soient coordonnées dans le but d’agir de manière concertée.

Pourquoi utiliser la trousse d’intervention Projet SEXTO?

  1. Éviter de consulter les images, dans le respect de l’intégrité des adolescents;
  2. Uniformiser les interventions (professionnelles et structurées);
  3. Augmenter l’efficacité et la rapidité des interventions;
  4. Procurer plus d’assurance aux utilisateurs de celle-ci;
  5. Supporter l’intervenant lors des rencontres avec les adolescents et les parents;
  6. Coordonner les actions des différents partenaires;

La trousse SEXTO contient:

  • Les étapes de traitement d’un dossier par l’intervenant;
  • Des grilles d’évaluation de l’incident;
  • Des sacs de confiscation du cellulaire;
  • Une copie du document «Guide pour les écoles – Faire face à l’autoexploitation juvénile», publication du Centre canadien de la protection de l’enfance;
  • Un aide-mémoire pour les intervenants;
  • Un document de référence légale;
  • Des documents d’information destinés aux parents.
bulle-demarche

Démarche pour adhérer au Projet SEXTO ?

  1. Nous vous invitons à en parler avec les membres de la direction de votre établissement.
  2. Une demande auprès du service de police desservant votre municipalité doit être effectuée.
  3. Un protocole d’entente devra être signé entre le corps policier de votre municipalité et le Directeur des poursuites criminelles et pénales afin que la trousse Projet SEXTO puisse être utilisée dans votre établissement.
  4. Une fois le protocole signé, une formation d’une durée de 3 heures sera offerte aux membres du personnel des écoles du territoire desservi par le service de police. Une formation en ligne est également disponible.   Accédez à la formation en ligne «Trousse d’intervention Sexto»
  5. Il est important de noter que si votre service de police n’a pas adhéré au projet Sexto, vous ne pourrez pas utiliser la trousse d’intervention Sexto et vous n’obtiendrez pas vos badges d’attestation de la formation en ligne «Trousse d’intervention Sexto». Il est donc important de vérifier si une entente existe en votre service de police et le Directeur des poursuites criminelles et pénales avant de compléter la formation en ligne.